top of page
Rechercher
  • fbrusset

Les bonnes résolutions

Dernière mise à jour : 6 janv.



J'ai cherché des statistiques sur les bonnes résolutions, et j'ai trouvé celles issues de Squikit (une appli qui permet de gèrer ses provisions), qui a enquêté pour connaître celles de ses utilisateurs (pour 2023).

Au programme des bonnes résolutions l’année dernière, bien sûr, mieux manger, se remettre au sport, avoir plus de temps pour soi!

Voici donc mes conseils pour les bonnes résolutions de 2024


Mieux manger :

Parmi ces bonnes résolutions figure, bien sur, l’idée de mieux manger (42% des personnes ayant participe à cette étude).

On veut mieux manger, pour prendre soin de soi, perdre quelques kilos, avoir la pêche, ou tout simplement reprendre le contrôle de son assiette.

Le piège (ou plutôt LES piègeS) :

Enlever le gras, supprimer le gluten, éliminer la viande, bref, faire un truc drastique.

=> Si végétaliser son assiette est une bonne idée, le végétarisme ne consiste pas à manger comme les autres (ou comme avant) en enlevant juste la viande. Si vous en réduisez la consommation, veillez à observer les associations légumineuse + céréale (ex : couscous) ou légumineuse + oléagineux (ex : houmos) pour avoir tous les acides aminés dans votre assiette. Les protéines sont essentielles notamment pour l'immunité... et pour un moral au top!!!

=> Supprimer le gras, celui du saucisson, mais aussi celui de la vinaigrette! Le gras est essentiel pour encaisser le stress (il est la base de fabrication du cortisol). Et sans lui, vous ne bénéficiez pas de toute la vitalité de votre salade! Le gras est nécessaire au transport des vitamines liposolubles (A-D-E-K), et des anti oxydants dans les cellules. Pensez à garder les bonnes huiles dans votre alimentation!

=> Si vous êtes tentés d'enlèver le gluten, veillez à garder un apport glucidique, et remplacez les pâtes… (par du sarrasin, de la polenta, du riz, des pommes de terre… )

=> Enfin, à trop réduire votre assiette, le risque est de craquer, et de vous jeter sur la première galette des rois qui croisera votre chemin, et vous savez qu’il y en aura!

Mon conseil :

Plutôt que de penser à ce que vous pouvez enlever, ce qui risquerait de vous frustrer, focalisez sur ce que vous pourriez systématiser dans votre assiette : des protéines végétales, des bon gras (Omega 3), des fibres… et du plaisir!


Se remettre au sport (42% des personnes ayant participe à l’étude).

Pour perdre « fissa » les 3 horribles kilos pris pendant les fêtes, tonifier sa silhouette, ou vous prouver que vous en êtes capable!

Le piège :

En faire trop, trop vite, sans préparation, notamment sous restriction calorique (ou à jeun)… et sous stress!

D’abord, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, pendant le sport, les muscles ne consomment pas le gras qui les entoure. Le professeur moustache, que j'aime bien citer, l'explique très bien ICI.

La combustion du gras se fait dans un processus (appelé cycle de Krebs), qui est alimenté par le sucre! Donc pour brûler des graisses, il faut … du sucre. Si vous n’avez pas assez de sucre disponible, et que vous êtes stressé, votre corps peut transformer certains acides aminés, et les utiliser à la place du sucre.

En clair, si on manque de glucose on va brûler des graisses en utilisant des protéines, ce qui revient à chauffer sa maison l’hiver en brulant les poutres du toit : répercussions sur votre système immunitaire, sur le maintien de votre masse musculaire, les hormones de la motivation…

Enfin, si vous en faites trop (et ce « trop » dépend de chacun), vous allez créer beaucoup d’acidité, et de radicaux libres, ce qui n’est jamais souhaitable.

Mon conseil :

Envisager le sport non pas comme une manière de griller des calories, ou de vous battre contre votre corps, mais comme une façon de lui faire du bien, en faisant circuler le sang, la lymphe et les émotions. Y aller progressivement, en ayant mangé une collation sucrée suffisamment tôt avant pour l‘avoir digéré. Pourquoi pas avec une compote à boire pendant le sport (sucre très vite disponible). Allez a votre rythme, ne vous mettez pas la pression, progressez tranquillement, gardez vous du temps (des temps) de récupération.


Prendre plus de temps pour soi / Mieux s’organiser / Etre moins connecté (respectivement 56, 47 et 33% des personnes interrogées)

Le piège :

En 2017, le cofondateur et CEO de Netflix, Reed Hastings affirmait que son entreprise était en concurrence avec... le sommeil. Peut-être êtes vous tombé dans l’ornière, et dans ce cas, vous savez très bien quel écran ou quelle appli grignote votre temps.

Mon conseil :

Bien sur, vous pouvez vous lancer dans une « digital détox ». Ou bien, au lieu de vous sentir privé de votre série ou de votre jeu, (et de la dopamine qui va avec!), peut être pourriez vous vous tourner vers … vous même … et vos besoins!

Si vous scrollez sur Facebook, est ce pour répondre à un besoin : de temps pour soi? de plaisir? de partage? d’appartenance? de liberté? Comment pouvez vous répondre autrement à ce besoin? En méditant? En vous rendant à un club de lecture/marche/couture? En voyant plus souvent vos amis?


Une résolution facile à mettre en action :

Mon vrai conseil pour les bonnes résolutions de 2024, ce serait d’intégrer la gratitude au quotidien. La gratitude a des effets sur la santé, notamment cardiovasculaire, sur le sommeil, le stress, et sur tout le corps. Et bien entendu, ça booste le moral! Une bonne habitude à prendre pour voir 2024 coté joyeux.


95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page