top of page
Rechercher
  • fbrusset

Comment on « attrape » froid?

Pourquoi est-on plus malade en hiver qu’en été?

Une étude américaine publiée il y a 2 jours explique que « quand nos muqueuses nasales respirent un air glacé, le froid neutralise une des premières lignes de défense de notre organisme face à une attaque virale ». Article du Monde à lire ici.

On est contents d’avoir, enfin! une preuve du lien entre « prendre froid » et tomber malade! Mais il ne faut pas oublier que les muqueuses du nez sont UNE seule des très nombreuses lignes de défense qui constituent l’immunité naturelle.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur l’immunité, je vous renvoie :

Si vous êtes malade, seul votre médecin traitant pourra poser un diagnostic et vous faire une ordonnance, et ce n’est pas l’objet de cet article!

Pour expliquer pourquoi on est plus malade en hiver qu’en été, il y a d’autres pistes complémentaires… celle de l’inflammation par exemple.

Avec le froid, le corps est plus enflammé. Pourquoi? On ne sait pas! mais c’est directement corrélé partout en Europe avec les températures extérieures!

Si l’inflammation est nécessaire pour se défendre ponctuellement, elle affaiblit le corps et sa vitalité si elle est chronique.


Mais… on peut aussi s’intéresser au foie… qui (spoiler!) a horreur du froid…


Le foie, un organe central.

Votre foie fait presque 2kg!

Pour l’anecdote qui vous fera briller dans les diners, le mot «foie» vient du latin «ficatum», qui signifie «figue».

Le foie fait partie des organes impliqués dans l’immunité.

C’est notamment dans le foie que sont mâturés les macrophages, qu’on pourrait comparer aux éboueurs de l’immunité.

Un autre de ses rôles est de filtrer le sang (100 litres à l’heure) et de récupérer les toxines. Or, le sang qui sort du foie par la veine hépatique va au coeur, puis est directement envoyé aux poumons par l’artère pulmonaire. S’il reste des toxines après le filtre du foie, elles arrivent direct… aux poumons!

C’est l’organe le plus chaud du corps : le sang en sort plus chaud que quand il y rentre (plus de 40°), ce qui affaiblit les microbes qui auraient réussi à rentrer.


Le foie, un organe a chouchouter

Immunité, mais aussi cholestérol, glycogène, cicatrisation, hémoglobine, urée, hormones… le foie remplit un nombre incroyable de fonctions.

Alors comment le chouchouter?

  • Le foie n’aime pas le froid 🥶!

> En hiver, une bouillotte sur le foie peut lui être d’une aide précieuse. (Attention jamais d’eau bouillante, surtout si vous dormez avec! si jamais elle s’ouvre…🔥).

> Rajouter une couche de vêtement sur la peau pour le garder particulièrement au chaud : un damart, un débardeur ou un marcel (le «tricot de peau» des anciens)

  • Le foie n’aime pas la tartiflette!

Et vous conviendrez qu’on en mange plus en hiver qu’en été. Aussi valable pour les autres nourritures « doudou » (plateau de fromage / charcuterie + vin rouge, chocolat chaud à la chantilly, gratins à la crème…). Pensez à d’autre plats chauds et onctueux, évitez de le surcharger de travail😩!

  • Et surtout, le foie n’aime pas la contrariété…

En médecine chinoise, le foie aime faire des projets, avoir des envies… mais, parfois, la réalité est frustrante (vous avez remarqué? 😏). De là peut naitre la colère. Et c’est CE raccourci qui fait dire que « la colère correspond au foie ». Mais la colère maltraite le foie, lui qui n’est qu’enthousiasme! Alors n’entretenons pas notre colère, ne nous infligeons pas la double peine!

Il ne s’agit pas de nier la réalité, ni d’accepter tout et n’importe quoi, mais de mettre de la paix sur ses blessures, d’apaiser ses ressassements, d’apaiser les jugements que l’on porte sur soi. De trouver un espace de tendresse pour soi même!

Et pourquoi pas en passant par le corps? Massages, moxas … pour vous accorder un peu de douceur.

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page