top of page
Rechercher
  • fbrusset

C'est (déjà?) l'été!

Dernière mise à jour : 30 mai 2023

En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), l’été a lieu de début Mai (5-6) à la mi Aout. Le solstice, qui marque le début de l’été chez nous, est situé, au milieu de l’été…)


L'été est lié au Feu, au Sud, et le Phoenix Rouge est notre allié.

L’été ne concerne pas 2 méridiens comme les autres saisons, mais 4 méridiens, qui vont distribuer cette énergie du feu : Intestin Grêle / Coeur, et Triple Réchauffeur / Maitre Coeur (ou ministre du coeur ou péricarde, vraisemblablement difficile à traduire en français)

Dans la Tradition Chinoise nous avons 2 cœurs :

• Un cœur Empereur (le Roi, le Précieux, le maître de l’énergie) dont l’unique devoir est d’être en reliance et de diffuser l’amour et la pure conscience.

• Le 1er Ministre du Cœur (le Maitre Coeur), qui gère les émotions, y compris la peur et la colère. Il est lié au système nerveux, ortho et para sympathique

Le Coeur régit le sang, sa circulation, les artères et vaisseaux, le pouls, le goût et la langue, le teint du visage, l’éclat du regard, la sueur, le Shen (Amour/Sagesse), le Conscient. La parole juste vient de l’énergie du cœur ainsi que le discernement.

Renforcer l'énergie du coeur, ou pas...

Les personnes au teint rouge, avec quelques surcharges pondérales, euphoriques, qui parlent et rient (beaucoup) trop, transpirent beaucoup, avec une tension un peu élevée, des urines foncées peuvent avoir une loge du coeur pleine à l’excès … dans ce cas, un peu de solitude, de calme et d’introspection peut être adapté. Eviter également les repas trop arrosés au soleil, et faire contrôler sa tension.

Pour tous les autres, l’été est la saison pour nourrir le coeur, mais particulièrement si :

• vous êtes pâle (visage et lèvres), ou d’une timidité extrême, si vous avez facilement le trac, ou que vous êtes introverti

• vous vous sentez mélancolique, ou que vous en avez « gros sur le coeur », beaucoup de chagrin, comme « écoeuré »

• vous avez une petite tension ….

• vous rêvez d’incendie, de feu, de fumée

• Vous abusez du cannabis


Nourrir le coeur

Pour nourrir la loge du coeur, on peut porter du rouge, par exemple, ou profiter de la chaleur (si elle n’est pas caniculaire). Quoi qu’il en soit, l’idée est de ne pas passer son été au bureau avec la Clim à 19°

La saveur « amère » nourrit le cœur :

◦ salade cuite, endive, pissenlit, frisée

◦ riz, seigle, boulgour

◦ mouton, saumon fumé, volaille fumée ou grillée, oeuf

◦ abricot, ail, kombu (c'est une algue)

◦ verveine, thé vert, malt, thé fumé, café, chicorée, cacao…

◦ Purée de sésame (le Tahin du houmos, un régal ajouté dans une sauce salade)

◦ Le pain bien grillé (presque brûlé)


Soutenir la joie

Si on n’a pas de joie, c’est que l’énergie du cœur est trop faible. Le sentiment du cœur, c’est la joie, une vraie joie, un vrai sourire, une paix profonde dans le cœur.

C’est la gratitude.

L’aubaine pour moi de vous parler de Thomas d’Ansembourg et de CNV!

La Communication Non Violente peut soutenir la Joie!

Elle peut nous aider à savourer les moments joyeux, à comprendre ce que la joie dit de nous, et à reproduire plus de moments joyeux.

Quand on a passé un bon moment, au lieu de juste dire « c’était chouette », on peut savourer ce moment : détailler les circonstances (FAITS), et comment je me suis senti (SENTIMENTS)

Cela va nous renseigner sur le ou les besoins nourris : par exemple, besoin d’amitié, d’appartenance, de silence, de liberté, de beauté, ect… (BESOIN)

Et si répondre à tel ou tel besoin me met en Joie, je vais chercher comment le nourrir dans mon quotidien (DEMANDE) : on peut le nourrir de toutes sortes de façon, et pas seulement en reproduisant le « même » bon moment.

Par exemple, ce qui vous met en joie est de faire du parapente. Cela nourrit votre besoin de liberté. Vous pouvez aussi le nourrir avec des détails vestimentaires originaux, en changeant de trajet pour rentrer du travail, en commençant votre repas par le dessert si vous en avez envie...

Je vous renvoie a une des vidéos de Thomas d’Ansembourg sur la joie ICI!


Nos besoins sont très peu dépendants des circonstances…

Il en est de même pour la joie profonde, et le bonheur eudémonique*, qui activeraient dans nos cellules les gènes impliqués dans les mécanismes antistress.


* pour les philosophes de la Grèce antique, il existe deux types de bonheur : le bonheur hédonique et le bonheur eudémonique.

Le premier (hédonique) est lié à la recherche du plaisir et à l'évitement de la souffrance. Le second (eudémonique) correspond à la réalisation de soi, à l'autonomie, aux relations positives que l'on a avec les autres, ainsi qu'au sens que l'on donne à l'existence.

Ils auraient sur notre organisme, et sur nos cellules, un impact différent.



66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


bottom of page